Conférences


L'adoption d'enfants grands- Fanny COHEN HERLEM - Famille-

L'adoption d'enfants grands- Fanny COHEN HERLEM - Professionnels-

 

Depuis trois ans, Apprentis d'Auteuil, en partenariat avec l'association EFA et le Conseil général des Bouches-du-Rhône,organise une conférence annuelle sur le thème de l'adoption.

 

Reportages Télé


La petite fille qui n’a jamais connu l’amour ou ce qu’est véritablement une maman, est difficile à « apprivoiser ». Mais, petit à petit, Hazel parvient à laisser son passé derrière elle, et à devenir une jeune femme équilibrée. Malgré son passé difficile, Hazel a réussi aujourd’hui à se construire une vie heureuse et à garder la tête haute. Amoureuse de la langue française, elle est depuis 4 ans professeur de français en collège et en lycée.
Hazel est l’auteur, avec sa mère adoptive, de « Veux-tu une nouvelle maman ? » aux éditions La Boîte à Pandore.

Le destin d'une orpheline:

Née en Russie, Hazel ne garde que des souvenirs amers de son enfance, : misère, famine, violence… A 6 ans déjà, elle apprend l’instinct de survie, la débrouille pour se nourrir, se réchauffer et protéger sa petite sœur. A l’âge de 7 ans, tout bascule : sa mère est incarcérée et Hazel se retrouve à l’orphelinat de Saint-Pétersbourg. Un an plus tard, c’est là qu’elle va faire la plus belle rencontre de sa vie : Adeline, sa mère adoptive qui la ramène en France avec elle. Les premiers temps sont durs.



Enfants adoptés: Faire la paix avec son identité

Dans les années 1990, près de 1000 enfants de différents pays ont été adoptés chaque année au Québec. Ces enfants ont dû, souvent avec difficulté, réconcilier leurs origines passées avec celles du pays d'adoption. C'est le cas de Pascale Genest, qui, depuis toute jeune, s'acharne à recoudre les morceaux de son histoire.

 


La Lavalloise de 28 ans fait partie de la première grande vague d'adoptions internationales au Québec. Elle a consacré la majeure partie de sa vie à faire la paix avec son identité.

Une vie à se libérer de cette boule d'émotion au fond d'elle-même. « Je me disais tout le temps que ma mère biologique m'a abandonnée. J'ai dit, je ne vois vraiment pas pourquoi ma mère adoptive ne pourrait pas le faire elle aussi », raconte-t-elle.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2016/07/12/001-adultes-adoptes-jeunes-quebec-laval.shtml


Dans cette émission, nous allons parler des naissances sous X à travers le regard de 2 femmes. L’une est une enfant née sous X il y a 34 ans, l’autre une maman qui a donné son enfant à l’adoption car elle ne pouvait pas s’en occuper. Portraits croisés de 2 femmes à qui il a toujours manqué un bout d’elles.



Arte du 27 octobre 2015 : « Adoption, le choix des nations » d’Anne Georget - Documentaire
Alors que le nombre d’enfants adoptables diminue, les pays d’origine dictent désormais leurs conditions à leurs partenaires occidentaux. Un film qui dévoile la dimension géopolitique de l’adoption internationale et ses multiples obstacles.


NRJ 12 du 17 octobre 2015 : « Adoption : mon enfant, ma bataille »
Rencontre avec des familles prêtes à surmonter tous les obstacles pour réaliser leur rêve de devenir parents. De la Colombie au Vietnam, en passant par le Canada et les Philippines, des hommes et des femmes sont partis à la rencontre de leur enfant. Valérie, 42 ans, s'apprête à passer les vacances les plus incroyables de toute sa vie ; elle se rend en Colombie afin de faire connaissance avec Fabiola, 10 ans, qu'elle va adopter. Thierry attend, quant à lui, deux garçons pour les vacances avec l'espoir qu'ils le choisissent pour père.
Les Québécois Steve et Richere s'envolent pour les Philippines où ils vont rencontrer pour la première fois leur fils adoptif âgé de 2 ans, Naethann. Ils attendent ce moment depuis si longtemps. Quant à Agnès et Laurent, ils ont adopté trois petits Ukrainiens dont la santé est très fragile, ce qui les inquiète. De leur côté, Younesse, Gatete et Otis, trois étudiants au grand cœur et débordant d'énergie, partent pour le Vietnam, où ils comptent donner de l'affection aux gamins sans famille.


France 2 du 1er octobre 2015 : Envoyé spécial « Alcool et grossesse »
C'est un problème de santé publique méconnu et un tabou. En France, chaque année, 8 000 enfants sont touchés par des troubles liés à la consommation d'alcool de leur mère pendant la grossesse. Des retards de croissance, du développement, des difficultés d'apprentissage ou une hyperactivité en sont les principaux symptômes. Dans les cas les plus graves, ces bébés souffrent du syndrome d'alcoolisation fœtale et présentent des malformations physiques, un dysfonctionnement du système nerveux.